Sculpture en honneur aux donneurs d’organes / Centre Hospitalier de Roubaix

Publié le 22 juillet 2016

A l’occasion de la Journée nationale de réflexion sur le don d’organes et la greffe et de reconnaissance aux donneurs qui aura lieu le 22 juin, le Centre Hospitalier de Roubaix inaugure un mémorial, réalisé par l’artiste LEM, en hommage aux donneurs d’organes et de tissus.

Le docteur Carole Godesence, chef de service des urgences et médecin référent de la coordination des prélèvements d’organes et de tissus, le docteur Antoine Depelchin, médecin urgentiste organisateur du projet, et l’ensemble de l’équipe de la coordination ont souhaité mettre en place un projet artistique en vue de remercier et d’honorer les donneurs.

L’équipe de la coordination des prélèvements d’organes et de tissus, le personnel de l’hôpital et certains de leurs proches ont fortement adhéré à l’idée. Une souscription a été lancée, qui a permis de récolter 2500 euros de dons afin de financer cette œuvre d’art.

Lors de l’événement, l’association AMUHR (Association Médecins Urgentistes Hôpital Roubaix) proposera une vente de sérigraphies numérotées et signées par l’artiste LEM.

La coordination des prélèvements de tissus et d’organes du CH Roubaix
Le Centre Hospitalier de Roubaix dispose d’une coordination des prélèvements des tissus et d’organes dont le bureau se situe au rez-de-chaussée de l’hôpital Victor Provo.
Tél : 03.20.99.13.90.

La mission première de la coordination est d’organiser et réaliser les prélèvements de tissus et d’organes en vue des greffes.

Elle diffuse l’information concernant les dons et les prélèvements de tissus et d’organes dans les services hospitaliers du CH Roubaix et auprès des étudiants de l’Institut de Formation en Soins Infirmiers (IFSI). Elle travaille en étroite collaboration avec l’Agence de la biomédecine et la banque de tissus du CHRU de Lille.

Chaque année, l’équipe de la coordination des prélèvements d’organes et de tissus du CH Roubaix se mobilise lors de la journée nationale consacrée au don d’organes le 22 juin en sensibilisant le public sous différentes formes : mise à disposition de marque-pages dans les librairies, rencontre avec les habitants en face-à-face… pour les informer sur le don d’organes, favoriser une prise de position personnelle et les inciter à faire connaître leur position à leurs proches.

En France, 49 178 personnes vivent aujourd’hui grâce à une transplantation réussie depuis 2006. En 2015, 21 464 personnes étaient en attente de greffe en France, alors que 5 746 greffes ont été réalisées dans l’année. (Source : www.dondorganes.fr, un site d’information de l’Agence de la biomédecine qui répond à toutes les questions que se pose le public sur le don et la greffe d’organes et de tissus). Chaque année, plusieurs milliers de greffes potentielles sont perdues en raison de l’absence de positionnement des personnes, de leur vivant, vis-à-vis du don d’organes. Mieux faire connaître et comprendre la cause du don d’organes représente donc un enjeu de santé publique.