Sallaumines, ouverture de la maison d’artistes!

Publié le 24 mars 2015

Fidèle à sa politique culturelle volontairement tournée vers l’art contemporain, la ville de Sallaumines a décidé de sauver de la destruction le centre Ambroise Croizat, bâtiment vétuste laissé à l’abandon pendant plusieurs années. Dès le mois de mars 2015, le rez-de-chaussée de cette bâtisse de 2 niveaux pourra accueillir des artistes en quête d’un lieu de création. Contacté par la MAC de Sallaumines afin de réaliser la peinture du porche et d’une bâche géante mise en façade, j’ai réalisé un travail pictural sans texte qui reprend les symboles artistiques: une main brandie qui tient un rouleau de peinture, une autre un pinceau, thématique picturale qui colle au lieu.

Voici quelques photos du projet:

Un appel à candidature pour l’attribution des ateliers d’artistes a été lancé, les candidats sont invités à faire parvenir à la collectivité un dossier jusqu’au 29 mai 2015 (cachet de la poste faisant foi) qui sera examiné par un jury mi-juin 2015. L’entrée dans les ateliers se fera début septembre 2015.

Les candidats devront répondre aux critères suivants:

– Résidence ou activité professionnelle dans la région Nord-Pas-de-Calais

– Discipline des arts plastiques, arts visuels ou créatives

-Activité artistique ou créative de type professionnel

Pour tout renseignement: projetmac2[at]gmail.com

Le soutien pendant plus de 40 ans de la ville de Sallaumines aux artistes contemporains régionaux, nationaux et internationaux lui a permis de constituer un fonds riche de 2300 œuvres produites par 251 artistes, devenu l’une des collections d’art contemporain les plus importantes au nord de Paris. Depuis deux ans celle-ci a été numérisée et a fait l’objet d’une classification. Dès lors la ville a réfléchi à la préservation et à la valorisation de ce fonds. Dans le contexte de l’implantation du Louvre à Lens et la nécessité de renforcer l’attractivité du territoire en diversifiant et complétant l’offre culturelle, elle a naturellement pensé à la création d’une Maison de l’Art Contemporain.

Un nouvel équipement structurant, à vocation intercommunale, qui permettrait d’une part de pouvoir présenter la collection permanente mais aussi de renforcer l’attractivité du territoire par l’implantation du premier lieu  muséographique d’art contemporain du département de Pas-de-Calais. Rendez-vous donc dans quelques années pour l’ouverture de la MAC2!