Chez Henri Matisse

Publié le 28 novembre 2016

Le mois dernier, j’ai eu l’honneur de réaliser une fresque murale au sein même de la maison familiale d’Henri Matisse, fresque accompagnée d’une exposition visible jusqu’au 8 janvier 2017.

Peu après la naissance de Matisse au Cateau-Cambrésis, ses parents ouvrent en 1870 une graineterie à Bohain-en-Vermandois. Le futur peintre passe son enfance parmi les couleurs et les graines du commerce familial. Le jeune Henri a la révélation de sa vocation grâce à sa mère qui lui offre sa première boîte de couleurs. La passion d’Henri Matisse pour la peinture est la plus forte : il ne reprend ni le commerce familial, ni la carrière de clerc d’avoué à laquelle il se destinait par la suite.

Arrivé à Paris, Matisse devient un des plus grands peintres du XXe siècle. Son œuvre évolue mais sa façon de travailler reste marquée des influences de son enfance à Bohain : goût du labeur et couleurs des tissus qu’il collectionne, goût pour les fleurs et les plantes qu’il découvre dans la graineterie de ses parents.